Campus Biotech est un centre d’excellence suisse en Biotechnologieet en Sciences de la vie axé sur trois domaines : les Neuroscience et les Neurotechnologies, la Santé Numérique et la Santé Globale.

 

Fondé en 2013 par un Consortium composé par l'École Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL), l'Université de Genève (UNIGE), la famille Bertarelli et Hansjörg Wyss, le Campus fonctionne comme un grand incubateur qui se concentre sur la science pure et sa translation en des solutions réelles et pratiques qui ont un impact sur la société et sur le monde.

 

Campus Biotech a été créé pour franchir les frontières entre différentes disciplines et différents secteurs, fournissant un écosystème unique qui rassemble des acteurs académiques, cliniques, industriels et entrepreneuriaux, afin de s’assurer que les projets aient accès aux ressources et aux compétences nécessaires pour faire reculer les frontières des découvertes médicales.

 

Les partenaires et les scientifiques basés au Campus Biotech font partie d'une culture d'échange de connaissances diversifiée et dynamique.

 

Histoire

 

Le bâtiment du Campus Biotech a été construit parmi les bâtiments en briques rouges de la société d'ingénierie du 19ème siècle, Sécheron, l'un des joyaux de l'industrie suisse.

 

En effet, l’histoire du site de Sécheron a débuté en 1891, lorsque la Electrical Equipment Company a fusionné avec une entreprise qui fabriquait des machines à dynamo, des lignes électriques pour l’électrochimie, ainsi que des éclairages à arc et à incandescence. Une nouveauté pendant cette période, l'usine de la Electrical Industry Company était connectée autout nouveau réseau électrique - une véritable révolution technique. L'entreprise a ensuite acquis un terrain à Sécheron, près du chemin de fer. Dès lors, ses activités n’ont pas cessé de croître et l’entreprise est devenue très rapidement un fabricant d'électrotechniquede renommée internationale, employant près de 1 600 personnes. Ses usines couvraient presque 70 000 m2, soulignant l'essor de l'industrie électromécanique à Genève.

 

Mais en 1989, ces usines ont été revendues et ont failli être détruites. Leur destin est resté incertain jusqu'en 2003, lorsque Serono, le catalyseur du développement de l'écosystème biotechnologique de la région, a acheté le terrain afin d’y consolider ses activités. Héritiers de plus d'un siècle d'histoire industrielle, ces bâtiments du XIXe siècle ont donc été préservés et ornés de structures en verre et en acier. Le bâtiment moderne du Campus Biotech a donc été conçu au départ pour accueillir le siège mondial de Serono.

 

Le nouveau complexe a été inauguré en 2006, au moment même où la société a été rachetée par Merck, une multinationale allemande qui opérait dans les secteurs pharmaceutique, chimique et des sciences de la vie, qui a décidé de fermer son siège à Genève en 2012. En mai 2013, Merck Serono a annoncé que Campus Biotech avait remporté l'enchère pour l'acquisition du site. A partir de ce moment-là, les membres du consortium - l'École Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL), l'Université de Genève (UNIGE), la famille Bertarelli et Hansjörg Wyss - ont décidé de concrétiser leur projet.

 

Dès le départ, l'objectif du projet Campus Biotech était de racheter le site de Sécheron à Merck Serono afin de développer un lieu de rencontre pour les scientifiques et les entrepreneurs en sciences de la vie. La vision d'un nouveau Centre Wyss pour la bio- et la neuro-ingénierie était au cœur de ce projet.

 

Le consortium à l'origine du Campus Biotech est composé d'individus et d'institutions partageant le même objectif, notamment s’assurer que la région du lac Léman et la Suisse en général restent à la pointe de la recherche en biotechnologie et en sciences de la vie. En juillet 2013, Benoît Dubuis a été nommé Directeur du Campus Biotech, marquant le début du développement de l'organisation que nous connaissons aujourd'hui.